Connaître les instructions sur le mécanisme du disjoncteur

mécanisme du disjoncteur

Élément obligatoire parmi les équipements essentiels dans une installation électrique, le disjoncteur fait office de relais entre votre branchement et celui de votre fournisseur d’énergie. Il marque ainsi la limite ainsi la frontière entre le domaine public du réseau d’électricité et votre domaine privé. De ce fait, il vous permet de couper l’alimentation de votre électricité si besoin, c’est une mesure de sécurité si vous faites une intervention sur votre réseau interne par exemple. C’est pour cette raison que le disjoncteur est également appelé Appareil Général de Coupure Principale ou AGCP. L’installation de votre disjoncteur en tête de ligne de votre réseau électrique interne fait partie de la norme NF C 15-100.

Quelles sont les instructions à maîtriser concernant le mécanisme du disjoncteur ?

Selon la norme NF C15-100, le disjoncteur ou encore AGCP fait partie des équipements obligatoires dans une installation électrique. Les différents dispositifs essentiels à prendre en considération sont ainsi définis par cette norme, pour que votre réseau soit opérationnel tout en garantissant votre propre sécurité et celle de vos biens.

Comme le disjoncteur assure votre propre alimentation en électricité, il doit être facilement accessible en cas d’urgence pour vous permettre de couper rapidement le courant. De ce fait, il doit être installé à l’intérieur de votre maison, et non dans un bâtiment à l’extérieur qui n’a aucun branchement direct avec votre réseau électrique. Ainsi, vous n’aurez pas à sortir de votre domicile également pour le débrancher dans une situation d’urgence. Pour faciliter toute intervention, il est plus judicieux de ne pas l’encastrer dans un mobilier verrouillé à clé ou encore derrière une porte fermée.

Autrement, en cas de fuite d’électricité, cet équipement coupera de façon automatique votre alimentation interne, afin de vous éviter tout risque d’accident. Si vous n’êtes pas à même de découvrir la source du problème, n’hésitez pas à faire à un professionnel pour assurer le dépannage de votre réseau électrique.

S’appuyer sur l’expertise d’un professionnel pour maîtriser le mécanisme d’un disjoncteur

Un professionnel dispose en effet des expertises nécessaires pour connaître tous les équipements nécessaires pour assurer le bon fonctionnement de votre réseau électrique. Ils sont également les mieux placés pour vous conseiller sur les démarches à faire, afin de respecter les termes de la NF C15-100 pour que votre installation électrique réponde aux exigences de la norme.

Parmi cette norme, l’établissement d’un schéma électrique est requis, afin d’identifier la place de chaque élément de votre réseau interne. Faites ainsi appel à un spécialiste pour vous aider dans cette démarche, car c’est un élément essentiel avant de réaliser votre installation électrique.

Selon cette norme, votre disjoncteur devrait être placé à proximité de votre tableau électrique. La charge de l’installation de l’AGCP vous revient, compte tenu du fait que l’intervention de votre fournisseur d’électricité s’arrête en amont de votre branchement. Pour ce faire, il est recommandé de confier l’exécution de cette tâche ainsi que l’ensemble de votre chantier d’installation électrique à un professionnel. En tant que spécialiste, il connaît certainement le mécanisme d’un disjoncteur et toutes les règles de sécurité de base à respecter pour assurer le bon fonctionnement de votre réseau électrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *